Archives par mot-clé : Plate-forme numérique

Le projet FNP “Fabrique numérique du Passé”

Une plate-forme Open Data

pour les données archéologiques et géohistoriques :

https://www.fabriquenumeriquedupasse.fr/pages/homepage/

Avec le tournant numérique et le spatial turn, les sciences historiques se sont mis à produire une masse de données gigantesque ayant une dimension géographique. Cette dimension géographique leur donne un très fort potentiel de réutilisation par les acteurs de la recherche pour de nouvelles approches historiques à de nouvelles échelles (big data) à la fois plus ouvertes et plus interdisciplinaires.

De plus, cette ouverture souhaitée des données (cf. la Loi sur la république numérique de 2016) permet d’envisager de nouvelles collaborations avec le monde socio-économique et culturel pour des développements applicatifs innovants (musées, jeux, environnement, occupation des sols…).

Cependant, pour que cette ouverture des données soit effective, elle nécessite un lieu de dépôt permettant une approche globale de ces données et favorisant leur ouverture. La Fabrique Numérique du Passé se fixe comme perspective de développer pour les sciences historiques des outils accessibles de capitalisation et de mise à disposition des données, respectant les principes de l’open data et du FAIR data.

La plateforme open data Fabrique numérique du passé s’adresse aux acteurs de la recherche qui le souhaitent afin de leur permettre de s’impliquer simplement dans une démarche d’ouverture des données qui prend pied dans le mouvement plus global de l’open science (ouvrirlascience).

Plus fonctionnellement, il s’agit d’agglomérer l’information existante et de mettre à disposition de tous, en libre téléchargement, les données produites dans le cadre de projets et programmes de recherche (PCR, ANR, ERC,…) dans leur format le plus « brut » afin d’être facilement réutilisables.

La Fabrique numérique du passé, plateforme open data, permet ainsi de faire la jonction entre des lieux de dépôts pérennes (entrepôts de données comme Nakala pour les SHS), des acteurs qui produisent dans le cadre de projets selon des perspectives métiers et un capital de données qui doit être à la fois pérennisé et accessible pour être mobilisé par de nouveaux acteurs. Les objectifs de notre plateforme répondent à des objectifs fonctionnels simples : permettre l’accès et la visualisation à un catalogue global de données, faciliter le dépôt ou le retrait sous des formats standards de sets de données avec une contextualisation de la donnée qui la rend ré-utilisable et interopérable (voir par exemple : https://www.data.gouv.fr/fr/ ou https://data.iledefrance.fr/pages/home-covid/ ). Le projet FNP est scientifiquement adossé au consortium Huma-num Paris Time Machine (PTM) dont il complète l’action sur les questions d’ouverture des données et d’open data. Il a été financé dans le cadre des appels à projet SHS 2020 par le Ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur.